Julie Verhague

Retour Ă  la liste

Ajouté le 7 nov. 2022

📚 extrait de « Abécédaire de la Beauté » sous la direction de C. Zernik et J. Jaricot


E comme Émotion esthétique, texte de Dominique Peysson

A quoi reconnaissons-nous ce qui est beau, si ce n'est par l'émotion qu'il suscite en nous ? Ce qui nous affecte au plus profond, d’une manière singulière et énigmatique… Un désordre ivre, une perte de sang-froid, une ascension générale, comme le disait le poète Henri Michaux. Le beau nous saisit pour nous emporter ailleurs. Et pourtant il nous semble le reconnaitre, ou plutôt, l’avoir toujours connu. Il est l’évidence, que l’on découvrir au détour d’un chemin, provoquant - comme on provoque en duel – une relation intense et forte avec cette part du réel qui nous parle. Quelque chose est là, et sa charge de présence est sans dimension. Incommensurable. Peut-être même que plus nous sommes affectés par sa réalité, plus il nous parait venir des profondeurs insondables de nos origines, et de ce monde entier que nous avons à l’intérieur.

 

Créé avec Artmajeur